Statut et droits de l’intérimaire : AUBE INTER vous informe…

Les salariés intérimaires sont soumis aux dispositions du travail temporaire qui déterminent le statut qui leur est applicable et selon les accords collectifs de la branche du travail temporaire.

Salaire

Le salaire d’un intérimaire d’AUBE INTER se compose :

  • d’une rémunération qui ne peut pas être inférieure au SMIC
  • d’une indemnité de fin de mission (lorsque le contrat ne se transforme pas en contrat à durée indéterminée), égale à 10% de la rémunération brute totale
  • Cette indemnité n’est cependant pas due en cas de rupture anticipée du contrat à l’initiative du salarié, pour une faute grave de celui-ci ou en cas de force majeure
  • ou lors de la transformation du contrat en CDI
  • des congés payés dûs quelle que soit la durée de la mission pour une somme égale à 1/10ème de la rémunération totale (salaire + prime de précarité d’emploi)
  • au minimum

Sécurité sociale

Les travailleurs intérimaires sont obligatoirement affiliés au régime général de la Sécurité sociale.

Les conditions d’exécution du travail

L’établissement utilisateur est responsable des conditions d’exécution du travail et du salarié intérimaire (durée du travail, heures de nuit, repos hebdomadaire, hygiène et sécurité).

Accès aux équipements collectifs

Dans l’établissement utilisateur, les salariés intérimaires ont accès aux mêmes conditions que les salariés permanents :

  • Aux moyens de transports collectifs
  • Aux installations collectives (restaurants, douches, vestiaires,…)